À LA UNE

REFECTION DU PONT DAYDE ET REALISATION D’UNE RAMPE D’ACCES AU PONT

Maître d’Ouvrage SAEM VAL DE SEINE
Maître d’Œuvre SNCF INFRA & RFR
Période d’exécution : Juillet 2014 – Mars 2016
Groupement d’entreprises : GTM TP IDF (mandataire) – PONCIN – NICOLETTA
La réfection du pont Daydé est un projet qui se situe sur le site historique de RENAULT, entre l’île Seguin et Boulogne-Billancourt (92). Il comprend la réfection du pont lui-même, franchissant la Seine et long de 145ml, et la création
d’une nouvelle rampe d’accès en béton longue de 125ml. Les deux ouvrages sont continus ; des accotements métalliques en consoles font partie du projet et forment un cheminement piéton & cycliste de Boulogne-Billancourt jusqu’à l’île Seguin.
Réfection pont Daydé
- Démolition du tablier existant : 550 m3 de béton existant
- Remplacement charpente métallique : 20 000 kg
- Reconstruction du tablier : 310 m3 de béton armé
Nouvelle rampe d’accès
- Béton armé : 1 100 m3
- Tablier précontraint : 41 000 kg de câbles
- Charpente métallique neuve (y compris pont) : 285 000 kg

Montant total du Marché : 9 905 015 € HT


[+] Zoom

POLE MULTIMODAL CRETEIL POMPADOUR / CRETEIL (94)

A la mi-septembre, le hors d’air de la gare est assuré à 80%, les travaux de CES CET sont en cours. La façade polycarbonate et clin bois sera achevé fin septembre et l’objectif reste de livrer fin octobre à SNCF l’ouvrage pour entamer la phase d’essais.
L'inauguration de la gare a été faite le 13 décembre 2013.


[+] Zoom

ECRANS ACOUSTIQUES / SAINT-MAURICE (94)

Après 10 mois de travaux, les travaux d’écrans acoustiques RD4 et 5F se sont achevés le 13/09/13.
Les OPR débutent le 19/09/13.
Les deux bretelles seront remises en circulation début octobre 2013, objectif travaux tenu !

REFONTE PRETRAITEMENT D'ACHERES / MAISONS-LAFFITTE (78)

2 ans après le démarrage des travaux de la 1ère tranche, le gros-œuvre laisse progressivement la place au 2nd œuvre et au Process.
La séquence de raccordement du 3ème émissaire est prévue en décembre 2014, pour la mise en service de la tranche 1 (= 3 files hydrauliques sur 5).
Les charpentes des bâtiments de dégrillage (lamellé collé) et traitement des sables & graisses (acier galvanisé) sont terminées et les travaux de couverture avancés à 70%. La charpente métallique des 15 premiers dessableurs est achevée, pour couverture/bardage à suivre.
Les corps d’état de la 1ère phase des locaux sociaux et administratifs ont démarré en juin 2014, en parallèle de la 2nde phase du gros-œuvre (après dépose de l’estacade/voie de grue traversant le bâtiment). La charpente bois de l’atelier est montée.
Le béton de la désodorisation devrait s’achever en octobre 2014, pour un montage de la charpente/couverture en décembre 2014 (après mise en place des tours de désodorisation par le Process).
À la fin des travaux de la tranche 1 (février 2015), démarrera la mise en observation de la nouvelle usine sur 3 files pour une période de 4 mois minimum, avec réversibilité possible sur l’ancienne usine. Les travaux de tranche 2, d’une durée de 13 mois, concerneront le raccordement des 2 dernières files hydrauliques, la réalisation de la zone des produits calmants, la charpente/couverture des 15 derniers dessableurs, la mise en place de tous les bardages, les travaux de démolition de l’ancienne usine, les espaces verts et la fin des VRD.


[+] Zoom

LA CANOPEE (75)

La Canopée : le toit de verre au cœur de Paris
La fin de la pose des ventelles de la Canopée et de l’ensemble du vitrage permet d’apprécier les perspectives finales de l’ouvrage et de commencer la libération du patio. En effet, la toiture étant mise sur appui définitif, le platelage mobile (plateforme de montage et d’étaiement provisoire de 1400 tonnes) est en cours de dépose par ripage et levage à l’aide de treuils et de portiques.
La charpente primaire des bâtiments est achevé à 100 % ainsi que le coulage des planchers tous niveaux. Les maçonneries sont avancées à 80% ce qui permet aux corps d’état technique de prendre place dans les 2 bâtiments supports de la Canopée. Les travaux de l’enveloppe avancent à leur rythme avec plus de la moitié des façades, 80% de l’étanchéité et les premiers éléments de la surtoiture vitré.
En infrastructure, les travaux de l’escalator centrale, de l’ascenseur panoramique et des raccordements ERDF, en interface avec le pôle RATP et VSH obligent l’ensemble des équipes de GTM TP IDF, TPI et CMC à travailler en synergie afin de faciliter la réalisation de travaux complexes en zones exploité (les tunnels routiers et la gare RATP).